Aller au contenu. | Aller à la navigation

Urbanisme-Environnement
Vous êtes ici : Accueil Vie Communale Services communaux Urbanisme-Environnement Actualités Odeurs du gaz sur Ecaussinnes/Seneffe – Point de la situation le 4 août à 12h30
Urbanisme-Environnement
 

Odeurs du gaz sur Ecaussinnes/Seneffe – Point de la situation le 4 août à 12h30

Les enquêtes se poursuivent pour découvrir l'origine précise des odeurs incommodantes et parfois irritantes ressenties, majoritairement, à Feluy et Arquennes. Une nouvelle visite est en cours sur le site de la société AFTON qui a connu un incident mardi 28 juillet. La cellule de crise mise en place par la Commune de Seneffe en collaboration avec celle d’Ecaussinnes confirme, au travers de ses experts, l'absence de toxicité et de risque pour la santé pour la population.

L’autorité communale est particulièrement consciente de l’importance et de la durée des nuisances subies par la population depuis ce mardi 28 juillet au matin et combien celles-ci peuvent perturber la vie quotidienne des citoyens dans une période qui est déjà particulièrement difficile au vu de la crise sanitaire liée au Coronavirus et à la chaleur. Elle met tous les moyens en œuvre depuis le début des nuisances pour y mettre fin et sanctionner toute infraction environnementale.

Depuis mardi matin, des odeurs très incommodantes et parfois irritantes sont ressenties principalement sur les villages de Feluy et d’Arquennes mais à certains moments beaucoup plus loin encore. Il s’est avéré mardi dans la soirée que la société AFTON, située dans le zoning industriel sur la Commune d’Ecaussinnes, a rencontré un problème technique et a dû mettre l’installation en sécurité en envoyant les gaz à la torchère. Les installations en cause ont été arrêtées. Les nuisances, même si elles étaient moins intenses, ont duré jusqu’au vendredi matin, incommodant d’autres villages notamment d’Ecaussinnes en fonction de la direction des vents, suite à l'évacuation des produits fabriqués et au nettoyage complet de tous les équipements. Le jeudi 30 juillet, des odeurs soufrées ont été perçues dans un large rayon et sont dues au nettoyage, dans une société spécialisée de Manage, des camions-citernes de la société procédant à l’évacuation des déchets liquides d’AFTON.

Depuis samedi 1er août en matinée, de nouvelles odeurs sont perceptibles et sont à certains moments très fortes. Malgré les analyses faites, la cause de ces nouvelles odeurs n’a pas pu être identifiée. Les investigations se poursuivent avec d’autres méthodologies.

Les odeurs sont particulièrement incommodantes. Elles peuvent occasionner quelques irritations, d’autant plus pour certaines personnes fragilisées mais sur base de l’ensemble des mesures réalisées dès mardi, tous les experts s’accordent à dire qu’il n’y a aucun risque toxique et que la population n’est pas en danger. Lorsque les odeurs se manifestent, il peut être utile de fermer portes et fenêtres mais il est important d’aérer l’habitation dès que possible.

Une large enquête est en cours depuis ce mardi 28 juillet, à l’initiative de la Commune de Seneffe et en étroite collaboration avec la Commune d’Ecaussinnes. Diverses interventions ont été concertées avec les services régionaux, la Police zonale et les Pompiers. Ce dimanche, devant la difficulté d’établir la nouvelle source d’odeur, la cellule de crise communale de Seneffe a été activée. Dimanche, lundi et encore ce 4 août début de matinée, de très larges réunions se sont tenues. La situation est suivie en collaboration entre les autorités communales, la cellule de crise du Gouverneur, des représentants des Pompiers, de la Police zonale, de la Protection civile, du 112, du du SPW, de SOS Environnement-Nature, de la discipline médicale du Fédéral ainsi que Hainaut Analyses. D’autres expertises sont aussi sollicitées de façon ponctuelle. Tous les moyens sont mis en œuvre pour mettre fin aux nuisances. Deux procès-verbaux ont été dressés mardi 28 juillet et lundi 3 août par la Zone de Police Mariemont. D’autres le seront en fonction de l’évolution de l’enquête en cours.

Une nouvelle visite d’inspection du Département de la Police et des Contrôles, de la Protection civile et des Pompiers est en cours sur le site de la société AFTON qui a connu un incident mardi 28 juillet.

Les enquêtes se poursuivent, tous les moyens sont mis en œuvre par l’ensemble des forces-vives. Un nouveau communiqué est prévu au plus tard le 5 août en fin de matinée.

Actions sur le document