15 décembre 2009

Ce qu'il s'est dit lors de la réunion du 15 décembre 2009

Présentation d’Infrabel-Réseau


Monsieur Leclercq, Conseiller en prévention du District Sud Ouest d’INFRABEL est venu présenter à la Commission les procédures d’alerte en cas d’accident majeur chez Infrabel.

Les principales missions de la Direction Infrabel-Réseau sont d’assurer l’organisation, le suivi et la sécurité du trafic ferroviaire ainsi que d’offrir une information de qualité aux voyageurs.
Lorsque des installations classées Seveso existent à proximité immédiate d’une installation ferroviaire, une procédure d’alerte doit être définie entre l’installation ferroviaire et l’installation Seveso. D’une part, l’entreprise Seveso doit être avertie s’il se produit un accident, dans l’installation ferroviaire, créant un risque pour elle. D’autre part, lorsqu’un accident survient dans un établissement classé Seveso à proximité d’une installation ferroviaire et crée un risque pour cette dernière, le dirigeant de l’installation ferroviaire doit en être averti afin de prendre les mesures appropriées pour la sauvegarde de l’installation ferroviaire, de son personnel et des tiers. Des consignes locales doivent régler les modalités de transmission ainsi que la forme des messages d’alerte entre Infrabel et les entreprises SEVESO, pendant et en dehors des heures de service normal. Ceci nécessite une concertation préalable entre la direction de ces établissements dangereux classés Seveso et le gestionnaire de l’infrastructure. Cette réunion de la Commission a permis de lancer les bases de cette concertation entre Infrabel et les usines Seveso du parc industriel de Feluy.


Projet « Euridice » à Dow Corning

La société Dow Corning a présenté son projet « Euridice », à savoir un projet de construction d’un nouveau centre de distribution européen dans le zoning de Feluy, rue de Courrière à Familleureux, juste le long de l’autoroute. Les produits qui seront stockés sont ceux qui sont actuellement dans leur hall à Houdeng, à savoir au maximum près de 25.000 tonnes de produits chimiques dont environ 7.600 tonnes sont des produits inflammables mais aussi des produits corrosifs, toxiques, voire très toxiques. Les produits sont conditionnés dans divers contenants allant de flacons de 500ml à des conteneurs cubiques « IBC » d’1 m³. Il n’y a pas de reconditionnement sur le site. Il s’agira d’un site « Grand Seveso ». L’étude d’incidences sur l’environnement est terminée. La demande de permis unique va être déposée. Une enquête publique d’une durée de 30 jours aura lieu en janvier 2010.



Pour la Commission,
Mme Alphonse M. Benjelloun
Rapporteur. Président.

Actions sur le document