GISER

GISER

Lutte contre les coulées de boues

Le GISER (Gestion Intégrée Sol Erosion Ruissellement) est un pôle de recherche et d’information technique sur l’érosion des terres agricoles en Région wallonne. Il apporte un appui aux communes et aux agriculteurs dans la lutte contre les inondations par ruissellement et coulées boueuses.


Les coulées de boue sont dues à l’érosion des terres agricoles par de fortes pluies sur des terrains en pente. Ces phénomènes entraînent des pertes en terres fertiles pour les agriculteurs et des dégâts importants et coûteux pour les particuliers et les pouvoirs publics.


La lutte contre l’érosion des terres agricoles fait appel à des actions de conservation du sol, de maîtrise des flux d’eau et de protection des ouvrages en aval. Ces actions sont mises en œuvre au niveau de la parcelle cultivée et à des endroits précis du bassin versant. Une gestion du risque d’érosion intègre les caractéristiques du sol, le phénomène naturel d’érosion et la dynamique du ruissellement.


La commune d’Ecaussinnes a fait appel par deux fois à la cellule GISER pour venir étudier des zones critiques identifiées sur le terrain et faire des propositions d’aménagements. GISER a établi des recommandations pour limiter les risques de coulées de boue pour les zones suivantes :

 

  • Rapport 2012 :
    • Rue de Combreuil
    • Rue Beaugrand et rue de l’Avedelle
    • Rue Noires Terres et rue de Mons
    • Rue de Familleureux

 

  • Rapport 2014 :
    • Rue Scoufflény
    • Rue de la Follie
    • Rue Castia

 

Parmi les aménagements proposés, zone par zone, par la cellule GISER, certains aménagements concernent la commune (voiries, fossés), d’autres impliquent les agriculteurs ou des propriétaires privés. L’important étant de coordonner les efforts de chacun pour améliorer durablement la situation sur les zones critiques, un processus de concertation a été entamé avec les agriculteurs.

Le placement de fascines a débuté en juillet 2014 sur le site de Familleureux, avec l’aide des services communaux et des éco-cantonniers du Contrat de rivière de la Senne. La concertation avec les intervenants et la mise en place des aménagements sur les autres sites étudiés se poursuivent en 2015 et 2016.


 

Actions sur le document