Le carnaval

 

Dans la région du Centre, la houille, le fer et la pierre furent très longtemps le pain quotidien des travailleurs. Mais, à côté de leur dur labeur, ils ont toujours su cultiver le sens de la fête, notamment lors des carnavals: Binche, Chapelle-lez Herlaimont, Morlanwelz, Manage, La Hestre, La Louvière.....

Aux Ecaussinnes, créé en 1987, le carnaval, qui est avant tout la célébration de l’arrivée du printemps, se fête le premier week-end qui suit Pâques.

Avec leurs 150 gilles et leurs 70 paysans, les Ecaussinnois le vivent intensément à trois moments bien spécifiques. Le dimanche matin, vers 7 heures, quand les sociétés se retrouvent sur la place des Comtes, il n’ y a plus de mayeur, plus de coiffeur, plus de banquier, plus d’ouvrier, plus de commerçant, il n’ y a plus qu’un gille.

L’après- midi, qui voit se dérouler le cortège hautement coloré, constitue le deuxième moment fort du carnaval.  Quant aux brûlages, le lundi soir, sur les places, les gilles ou paysans, la main dans la main, forment alors un rondeau autour du feu de joie pour terminer leurs festivités en apothéose.

3 semaines avant Pâques : soumonces en musique

1 semaine avant Pâques : soumonces générales

1 semaine après Pâques : Carnaval

 

Actions sur le document