Eglise du Sacré Coeur

Eglise du Sacré Coeur

 
sacrecoeura.jpg

 

Edifice néo-roman en briques et calcaire taillé, bâti d’après les plans de l’architecte tournaisien C. Sonneville en 1892 afin de répondre aux besoins spirituels de la population d’Ecaussinnes-Carrières, en augmentation constante à l’époque, suite au développement des carrières et des voies ferrées. Le donateur du terrain qui finança aussi en partie sa construction fut le maître-carrier Léon Cousin, oncle du poète anversois Max Elskamp.

 

sacrecoeurb.jpg         sacrecoeurc.jpg

 

Située au fond de la place Cousin, l'église du Sacré-Cœur est la plus récente des quatre églises de l'entité. Elle fut, en effet, construite en 1892. Les murs extérieurs sont faits de briques rouges.

A droite du portail d'entrée, deux documents s'offrent au regard du visiteur. Le premier énumère les bienfaiteurs qui permirent la construction de l'édifice, tandis que le second est la charte longue de trente articles de la chorale du Sacré-Cœur, fondée en 1895.

A l'intérieur, le granit écaussinnois est très présent. On le retrouve aussi bien dans les colonnes que dans les socles des statues de la Vierge et de Saint Joseph ou encore dans le maître-autel et la chaire de vérité.

Le carrelage est entièrement fait de pierres bleues. A gauche de l'entrée, on peut admirer un grand bas-relief en hommage aux soldats et déportés de la guerre 1914-1918, ainsi qu'un petit autel avec les statues de Saint Eloi et de Saint Léonard entourant une icône de la Vierge à l'Enfant.

Le maître-autel, en pierres sculptées, est orné de médaillons des quatre évangélistes et d'un Christ en Majesté. Il est surmonté d'un haut tabernacle abritant une superbe croix. On peut relever, sur la chaire de Vérité, l'inscription incisée suivante :

"Cette chaire, don des maîtres de carrières, a été exécutée par les élèves des ateliers d'apprentissage, sous la direction de Félix Ouverleaux, d'après les dessins de Constant Sonneville, architecte de cette église. M D C C C C. " (1900)

 

sacrecoeurd.jpg
Actions sur le document