La Ferme de la Basse-cour ou Ferme du Château Fort

Rue de Seneffe, 2

ferme de la basse-cour.jpg

Photo : ecautour

La basse-cour dans un château fort consiste en une partie inférieure de l’enceinte sous la surveillance d’une tour maitresse ou d’un donjon.  Ici, à Ecaussinnes-Lalaing, il s’agit d’une ferme fortifiée équipée de 4 tours rondes avec meutrières. On trouve ces mêmes tours dans les murailles du château fort. Ce qui laisse supposer que la ferme a été construite lors du remaniement du château. Le premier locataire connu de cette ferme date de 1467, s’appelait Christophe Hanicq dont nous ne connaissons rien. Philippe II de Lalaing, 3ème comte de Lalaing, baron d’Escornaix, seigneur de Wavrin et de Flandres, grand bailli du Hainaut, en devint propriétaire le 15 janvier 1582. Il avait épousé Marguerite d’Arenberg, fille aînée de Jean de Ligne. Le 14 mai suivant, il meurt à Valenciennes.

En 1590 apparaît Siméon du Parcq dont le père, Siméon était cultivateur au hameau de Wattiamont. Notre Siméon du Parcq de 1590 devint seigneur de Baudimont et des bois d’Arquennes, bailli d’Ecaussinnes-d’Enghien en 1589-1590, bailli d’Arquennes de 1509 à 1603, bailli d’Ecaussinnes-Lalaing et homme de fief ; il mourut à Lierre le 13 août 1625. Il avait épousé Blandina Rubens, sœur aînée du peintre Pierre Paul Rubens. Après le mariage, le couple du Parcq-Rubens vint s’installer dans cette ferme.
 

Actions sur le document